Sous les étoiles  -  Ce que le traceur astronomique peut faire

IMGP5574_1600_wm.jpg

Paysages noctures

Avec la caméra simplement posée sur un trépied, il est possible de suivre le mouvement des étoiles pendant quelques minutes avec les objectifs grand angulaire. Ceci améliore considérablement la qualité des images et rend les détails de la Voie Lactée beaucoup plus visibles. 

Sans l'ajout d'une monture équatoriale, il devient possible de se déplacer facilement pour trouver le meilleur point de vue puisqu'aucune mise en station équatoriale n'est requise.

L'image ci-dessus est la fusion d'une pose de 90 s pour les étoiles et de 180 s pour l'avant-plan avec une lentille de 16 mm.

 

IMGP5574_1200.jpg
IMGP5575_1200.jpg

Les images produites avec la fonction traceur astronomique ont des étoiles bien rondes mais un avant-plan flou.

Les images produites sans l'aide du traceur ont un bel avant-plan mais les étoiles laissent des trainées.  Notez que dans un ciel bien noir, il est souvent nécessaire d'exposer beaucoup plus longtemps pour l'avant-plan que pour les étoiles

Dans Photoshop Elements, l'avant-plan de l'image fixe peut être copié sur l'avant-plan de l'image du traceur.

Sur l'image du traceur, le bord de l'avant-plan peut être effacé en copiant le ciel juste au-dessus avec l'outil tampon de clonage.  La fusion des deux images produit donc un bel avant-plan avec un beau ciel

Rho-sky-streched Topaz 2200Bril-Warm.jpg

Ciel profond

Le traceur fonctionne aussi avec des lentilles plus longues.  Je l'utilise avec des lentilles de 135 et 200 mm pour des temps d'exposition allant de 30

à 60 s.  Avec des lentilles à grande ouverture (F4 ou plus rapide) il est possible de photographier plusieurs objets célestes populaires en empilant plusieurs poses.

L'image ci-dessus est un empilement de douze poses de 30 s avec une lentille de 135 mm ouverte à f/2.0.  DeepSky Stacker, un logiciel gratuit, a été utilisé pour faire l'empilement. Le traitement final a été fait avec Photoshop Elements 14 et Topaz Adjust et Clarity.

La fusion de deux images est souvent nécessaires puisque le mouvement du capteur rend le premier plan de l'image flou.

Les deux images sont prise une à la suite de l'autre.  Une avec la fonction traceur allumé et l'autre sans la fonction traceur astronomique. 

IMGP5574_1600_wm.jpg